Alerte Infos

Valenciennes : après le Maroc, Amandine Reimund monte un projet humanitaire à Madagascar

Vendredi 5 Juin 2015

Amandine Reimund a la bougeotte et surtout l’envie de s’investir pour les autres. « Mes parents trouvent que c’est un peu trop d’ailleurs. » Originaire de Somain, elle passe la plus grande partie de son temps à Valenciennes.

En plus de son BTS économique sociale et familiale (ESF) au lycée La Sagesse de Valenciennes, la jeune fille de 21 ans est membre de l’association valenciennoise Anima qui propose des spectacles de clowns et de marionnettes. « J’ai aussi mon BAFA et en septembre j’aimerais rejoindre une association qui permet de passer du temps avec les personnes âgées et une autre qui aide les enfants. » Mais avant, Amandine se prépare à passer deux semaines à Madagascar. Décollage aujourd’hui et retour prévu le 19 juin.

L’année dernière, elle s’est rendue dans un centre social au Maroc pour aider à la création d’une classe maternelle et rencontrer la population. « On a organisé un petit voyage avec les femmes du village, c’était la première fois qu’elles en sortaient. » Cette année, elle renouvelle l’expérience à Madagascar. « C’est davantage un projet culturel. »

Avec Anissa, Yakine, Delphine, Vinciane et Justine, d’autres étudiantes de La Sagesse, Amandine va créer une troupe de marionnettistes - en impliquant la population locale - et conter des histoires aux enfants. « Le français est la langue scolaire or très peu de Malgaches savent le parler. On veut les aider. »

Les six étudiantes ont obtenu une aide du conseil régional et du CLAP (comité local d’aide aux projets) de Valenciennes. Elles ont récolté des dons, vendu des vêtements et objets divers, organisé des spectacles et ouvert une cagnotte sur Internet. « On a quand même mis 300 € de notre poche par personne. »

À Madagascar, elles vont distribuer des fournitures scolaires et proposer des sorties culturelles aux habitants. Après l’obtention de son BTS, Amandine vise une licence et espère faire carrière dans le secteur de l’humanitaire. « Ça m’a toujours intéressé et je pensais que c’était plus compliqué que ça à mettre en place. Je veux aussi prouver aux jeunes que ça intéresse que c’est possible de monter son projet. »

Source ; lavoixdunord.fr
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar