Alerte Infos

Violeur en série à Mons : l'homme exprime des regrets mais minimise (suite)

Mercredi 8 Mai 2013

© RTL
© RTL
Aïna R., le présumé violeur en série malgache âgé de 29 ans qui aurait sévi à Mons en 2012, a comparu ce jeudi devant le tribunal correctionnel de cette même ville Mons pour tentatives de viol, viols et vols avec violences. (source : rtl.be)

Douze faits lui sont reprochés. Neuf jeunes femmes ont été identifiées comme étant ses victimes durant une période comprise entre mars et septembre 2012.

Durant l'instruction d'audience, le prévenu assisté de Me Druard et Lievens n'a reconnu que trois faits de viol comme c'était déjà le cas lors des interrogatoires menés par les enquêteurs. Il nie en revanche trois autres viols malgré des traces d'ADN.

Le prévenu reconnaît par ailleurs la plupart des vols mais diminue leur importance. Il dit, par exemple, "avoir trouvé" des GSM, tout comme il affirme ne pas s'être montré violent à l'encontre des victimes mais avoir dû en calmer certaines. Le prévenu a également déclaré regretter les faits.
En ce qui concerne les préventions pour lesquelles il n'est pas en aveux, il affirme essentiellement ne se souvenir de rien.

"Elles restent traumatisées"

Me Franck Discepoli, avocat de quatre des victimes, a insisté sur le sentiment de culpabilité de ses clientes. "Elles ne cessent de répéter qu'elles s'en veulent d'être sorties seules. Il est important que la justice les proclame victimes. Elles restent traumatisées", s'est-il exclamé.

L'avocat a également épinglé le mode opératoire du prévenu. "Au niveau des âges de ses victimes, il est très varié. J'ai une cliente de 19 ans, une de 30, une de 35 et une de 57 ans", a-t-il expliqué. "Par contre, de nombreuses similitudes sont à relever. Elles avaient toutes les quatre fait la fête au Doudou et avaient un peu bu. Elles avaient fréquenté les mêmes établissements. Elles avaient été agrippées par l'arrière", a détaillé Me Discepoli.

L'avocat des parties civiles a estimé que le dommage subi par ses clientes s'élevait à minimum 10.000 euros pour chacune d'elles.
Les débats se poursuivront le lundi 13 mai. Le ministère public et la défense auront alors la parole.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar