Alerte Infos

Action des femmes de TEM ce 8 mars 2019 en faveur des étudiants du FUM

Dimanche 10 Mars 2019

Ce 8 mars 2019, les femmes de Tous Ensemble pour Madagascar ont distribué des PPN aux étudiants du Foyer Universitaire Malagasy (FUM) de Cachan.

Les femmes de TEM se sont cotisées pour pouvoir apporter une aide symbolique ce 8 mars aux étudiants du FUM.
Elles se sont organisées pour acheter des produits de première nécessité et préparer les colis pour les distribuer, par la suite aux étudiants malagasy de Cachan.

Les femmes de TEM ont préparé 126 colis destinés aux étudiants.
Plusieurs étudiants ont répondu à l'appel, hormis ceux qui étaient en cours ou ceux qui avaient d'autres obligations.
80% des dons ont été distribués. Les 20% restants ont été confiés aux étudiants responsables qui se chargeront de les faire parvenir aux absents, sous la supervision du Directeur du Foyer.

Après les discours prononcés par le Directeur du FUM, la secrétaire et une adhérente de TEM, les femmes de TEM ont procédé à la distribution des colis composés d'huile, de riz et de pâtes.
Le Directeur dans son discours a notamment présenté les étudiants hébergés dans le foyer, leur niveau d'études, allant de la première année au doctorat, leur cursus, l'ambiance studieuse qui prévaut au sein du foyer qui comptabilise une réussite de 90% des étudiants aux examens dans les différentes filières.

La secrétaire de TEM a, quant à elle, présenté l'association TEM, l'objectif de l'action des femmes de TEM et leur investissement pour le développement du pays et pour l'aide qu'elles pourraient apporter en France auprès de ceux qui les sollicitent dans les domaines socio-culturel, économique et dans tout autre domaine.

L'adhérente de TEM a voulu apporter son témoignage en tant que membre de TEM, membre de la Diaspora, en tant que grand-mère engagée.

Après la distribution des PPN, les membres du bureau de TEM se sont joints aux femmes pour participer au débat avec les étudiants.
Le Secrétaire Général de TEM a répondu aux questions posées par les étudiants sur l'association, sur ses objectifs et son rôle.

Des questions relatives au choix des étudiants sur leur devenir, sur leurs options après les études ont également été engagées.

Quelles sont les raisons qui poussent un étudiant à choisir de rester en France plutôt que de rentrer au pays ?
Quels sont les principaux écueils ?

A cette question, plusieurs étudiants ont répondu, en premier lieu, l'insécurité qui règne à Madagascar, en second lieu, la corruption ou plus exactement le népotisme qui ne donne aucune chance aux étudiants, même bardés de diplômes, d'accéder à un emploi quelconque, bref de bénéficier de privilèges qui ne sont pas donnés au commun des mortels.

La rétribution salariale à la hauteur des investissements réalisés par les parents pour les études a également été évoquée.

D'autres questions portant sur l'attente des étudiants vis-à-vis de l'Etat et ce qu'ils étaient prêts à faire pour participer au développement du pays ont été soulevées.

Les membres du bureau ont également présenté les programmes présidentiels en faveur des jeunes entrepreneurs.

"Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, mais vois plutôt ce que tu peux apporter à ton pays."

COMMUNICATION TEM
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar