Brèves Madagascar

Affaire Houcine Arfa : SPAP et SNIAP réclament la libération provisoire des trois agents pénitenciers

Jeudi 18 Janvier 2018

Affaire Houcine Arfa : SPAP et SNIAP réclament la libération provisoire des trois agents pénitenciers
Le SPAP ou syndicat du personnel de l’administration pénitentiaire ainsi que le SNIAP ou syndicat national des inspecteurs de l’administration pénitentiaire revendique la libération provisoire de ces trois collègues incarcérés après l’évasion rocambolesque du ressortissant français Houcine Arfa.

D’après les faits, ces trois agents se sont chargés de l’escorte du détenu lors de son transfert pour ses soins médicaux. Le SNIAP de déclarer qu’il est purement inconcevable que ce soient uniquement ces trois agents ont pu orchestrer l’évasion. Mais ils servent de bouc émissaire dans cette affaire. La difficulté des travaux des agents pénitenciers ainsi que le manque des logistiques n’ont jamais été prise en compte par les responsables judiciaires selon toujours leurs dires. Les deux syndicats s’opposent également du fait que les trois agents soient détenus à Tsiafahy alors qu’ils n’ont même pas été jugés. La maison de force de Tsiafahy étant réservé au condamné.

Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar