Les lauriers de l'Hebdo

Ambondrona : L’idole des jeunes...

Samedi 9 Avril 2011

Le colieum d’Antsahamanitra était trop exigu pour accueillir la foule de jeunes venus assister au spectacle du groupe Ambondrona. Depuis dix ans, Kix, Beranto, Onty, Blanc et les autres ont su donner une nouvelle sonorité au rock malgache, un nouveau style qui séduit les adolescents.

Souvent comparé au groupe allemand « Scorpions », Ambondrona essaie d’avoir ses propres spécificités. Même si le chanteur Kix adopte les attitudes de Klaus Meine, le lead vocal de « Scorpions » comme le port du béret noir ou la manière de tenir le micro sur scène.

Manandafy Rakotonirina
Fidèle à ses idéaux

Le fondateur du parti Mpitolona ho an’ny Fanavaozana an’i Madagasikara (MFM), Manandafy Rakotonirina, refuse la thèse d’une formation d’un gouvernement parallèle par les trois mouvances anti-Rajoelina. En 1991, Manandafy Rakotonirina s’opposait déjà à cette démarche adoptée par les Forces vives pour déloger Didier Ratsiraka du pouvoir. Il fut évincé de la Place du 13 mai. Finalement, il avait eu raison par la convention du 13 octobre par l’installation d’un gouvernement élargi. Que diront les extrémistes du Magro ?

Jean Yves Ranarivelo
Epaulé par Tommy Makkinen

Pour sa première participation au championnat d’Afrique des rallyes, Jean Yves Ranarivelo dit Joda et son coéquipier Rila seront aidés par les deux anciens champions du monde à savoir Didier Auriol et Tommy Makkinen. Si le premier a fait l’objet d’intermédiaire et facilitateur, le second lui préparera dans les moindres détails une Subaru Impreza que l’équipage Joda-Rila conduira pour les cinq dernières manches du championnat d’Afrique. Si tout se passe bien, cet équipage sera en lice pour le rallye du Kenya comptant pour la quatrième manche du dit championnat prévu les 17, 18 et 19 juin.

Zarah Razafimahatratra
Dans la cours des grandes

En prélude des 34ème championnats d’Afrique juniors, les internationaux juniors du Botswana se sont terminés à Gaborone le 3 avril et a vu la victoire de Zarah Razafimahatratra. Elle a dominé en deux petits sets (6/2, 6/2) la Tunisienne Abbes Nour (79ème mondiale). Durant cette fin de semaine, elle a pour ambition de défendre son titre de championne d’Afrique juniors et reste en bonne voie pour réaliser cet objectif.

De plus que sa grande rivale, l’autre Tunisienne Ons Jabeur, 10ème mondiale a préféré faire une impasse sur le rendez-vous continental et a préféré jouer d’autres tournois tous aussi important en Europe. A 17 ans, ce jeune espoir du tennis malgache aura à disputer les trois tournois restants du Grand Chelem de cette année à savoir Roland-Garros, Wimbledon et l’US Open chez les juniors.

Encouragée par l’Etat malgache avec une prime de reconnaissance qui lui servira juste à l’honorer deux ou trois tournois du circuit international, Zarah promet de continuer à faire honneur à Madagascar.
N.R.

Top secret | A suivre... | Les lauriers de l'Hebdo | A l'index | A l'emporte pièce