Chronique

Arrêter les gros poissons

Jeudi 28 Juillet 2011

Les frontières malgaches sont une véritable passoire. Oui, les frontières de notre île, Madagascar, sont tout ce que l’on veut, sauf étanches.

Les tortues, le bois de rose, la drogue, les trafiquants, s’y promènent à longueur d’année en (presque) toute impunité. Certaines bonnes âmes, au sein des forces de l’ordre, ont encore à cœur de mettre fin à ces exactions, Dieu merci !


Cela étant, surveiller 5 000 km de côtes, plus les îles alentours (Nosy Be et Sainte-Marie), sans compter les aéroports et aérodromes divers, relève d’une gageure qui exige plus d’effectifs, plus de moyens que ceux utilisés actuellement. La population est appelée à contribution, avec garantie de protection des témoins.

Parfait. Il reste que dans toutes ces affaires tapageuses, bois de rose et autres, c’est toujours du "menu fretin" qui est arrêté. Lorsque les "gros poissons" seront arrêtés, alors l’on pourra penser que l’impunité n’a plus cours dans le pays….

N.R.

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar