Tamatave

Atsinanana : Marolambo : le kapoaka de riz à 550 Ar

Mercredi 16 Février 2011

Atsinanana : Marolambo : le kapoaka de riz à 550 Ar
Toujours suite au passage du cyclone Bingiza, dans le district de Marolambo, la pluie a été abondante. La population a cependant noté que le vent n’était pas puissant sur place mais il a plu sans arrêt. Cela a occasionné une crue remarquable de la rivière Nosivolo, et les habitants doivent donc demeurer prudents par rapport à ces cours d’eau. La plupart des gens ont procédé lundi au renforcement de leurs habitations, suivant en ce sens les recommandations du Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) largement diffusées à la télévision comme par voie radiodiffusée. Les toits ont été alourdis par des sacs de sable ou des pneus, les arbres aux alentours pouvant constituer une menace ont été abattus, des réserves d’eau potable et d’aliments de base ont été constituées, etc. Les pêcheurs ont été invités à ne pas prendre la mer, même hier, car l’océan présente encore de fortes vagues. Enfin, dans tout ce contexte, il a été noté que des marchands profitent de la situation en portant le « kapoaka » de riz à 550 Ar lorsque celui – ci devrait se situer à 300 ou à 350 Ar au maximum. Le « kapoaka » constitue la mesure de référence pour soupeser le riz, c’est une boîte de lait vidée dont 3,5 fois le contenu permet d’obtenir un kilo de riz. En coûtant 550 Ar le « kapoaka », le kilo de riz revient donc à 1 925 Ar.
N.R.

Tananarive | Diego-Suarez | Fianarantsoa | Majunga | Tamatave | Tuléar