A l'emporte pièce

BIENS A DECLARER...

Samedi 7 Mai 2011

Une performance à souligner. Celle de l’administration douanière qui a pu dépasser les prévisions des recettes au premier trimestre. La réalisation est évaluée à 103%. C’est un signe de la reprise progressive des transactions commerciales. Mais aussi une marque de confiance des opérateurs économiques envers les services douaniers qui ont beaucoup misé sur la sécurisation et le contrôle des marchandises à l’embarquement. L’Etat ne peut que s’en réjouir.


UNE BELLE AVENTURE

Bon an, mal an, la ligne ferroviaire Fianarantsoa -Côte Est -FCE, continue de faire des heureux. Que les voies ferrées soient d’un autre âge, que le wagon n’offre pas le confort voulu par les voyageurs, la FCE assure des services qui font vivre les communes longeant son parcours. Des touristes sont aussi attirés par cet itinéraire qui les plonge dans un univers surprenant de forêts denses. Et ce trajet dure depuis soixante quinze ans.

MAISONS A VENDRE

Les jeunes couples peuvent économiser dès maintenant. Les logements promis par Andry Rajoelina se concrétisent peu à peu. Une enveloppe de 10 milliards d’ariary va financer le projet et l’appel d’offres est lancé. Par contre, on attend toujours le début du chantier de la plus grande cimenterie de l’Océan Indien, censée accompagner la construction des logements sociaux à dès prix abordables. En tout cas, la crise du logement nécessite des solutions durables.

ENTENDONS-NOUS

Deux sociétés ont déniché un marché novateur. Celui des appareils qui aident les personnes ayant des difficultés auditives. Discrets, avec une efficacité prouvée scientifiquement, ces concentrés d’innovations technologiques sont très en vogue dans les pays occidentaux. Et ils s’utilisent avec les prescriptions médicales obligatoires. Il se peut qu’une étude de marché ait révélé des besoins assez intéressants de ces « puces à l’oreille » pour que des opérateurs s’y frottent.

L’UNION FAIT LA FORCE

Les litiges fonciers comme on le sait se multiplient d’un bout à l’autre du pays. Au point que ceux qui attendent la tenue du procès pour affaire les concernant ont fini par créer une association dont l’objectif est de défendre l’intérêt des uns et des autres. C’est aussi un moyen de pression pour accélérer les procédures juridiques qui perdurent depuis des années. Les membres de cette fédération ont aussi l’intention e s’initier aux dispositions légales régissant le foncier.
N.R.

Top secret | A suivre... | Les lauriers de l'Hebdo | A l'index | A l'emporte pièce