A l'emporte pièce

Boire et déboires..

Dimanche 17 Juillet 2011

Le penchant des Malgaches pour les boissons alcoolisées est une préoccupation alarmante par la Croix-Bleue. Une montée en flèche de la consommation « per capita » est constatée. Mais la lutte s’annonce âpre. Les buveurs avouent qu’ils trouvent dans les tournées qu’ils offrent, des dérivatifs passagers aux aléas de la vie. Et mine de rien, l’États amasse des milliards d’ariary sur les taxes et impôts engrangés sur ces boissons enivrantes.

Vieillissants

Le gel du recrutement des fonctionnaires, imposé par les bailleurs de fonds au début des années 90, commence à se faire sentir, ils seront 3 500 à partir à la retraite cette année. Dans un autre volet, les agents de l’État sont toujours dans l’attente d’un statut, tel que promis par les dirigeants successifs. Les fonctionnaires en ont assez de jouer à la courte échelle à chaque mouvement populaire en étant les dindons de la … force.

L’exemple de la base

Le ministre de l’Aménagement du territoire et de la décentralisation, Hajo Andrianarivelo, est fier des réalisations de la commune rurale d’Ambohitseheno dans le district de Manjakandriana. Plusieurs infrastructures totalisant un montant de 1,2 milliard d’ariary ont été financées, en grande partie, par les fokonolona eux-mêmes. Le ministre de tutelle n’avait débloqué que 30 millions d’ariary. Ce modèle d’autonomie devrait faire tache d’huile sur les autres commues.

Figures imposées

Les sociétés autorisées à commercialiser des bouquets satellitaires ont réduit leurs tarifs d’abonnement au moyen de la suppression de la parité euro/ ariary comme base de calcul. Le paiement se fait désormais en ariary, sans tenir compte des fluctuations monétaires. Il reste le contenu des bouquets. Beaucoup d’abonnées souhaitent un système à la carte comme dans les restaurants. Qu’ils puissent choisir les chaînes sans dépasser le nombre acquis par leurs abonnements.

Au feu !

L’incendie qui a ravagé un centre commercial à Analakely, tout près de l’Hôtel de ville, fait rejaillir les discussions sur la nécessité de respecter les normes de construction immobilière. Les autres galeries marchandes, de véritables labyrinthes, fréquentés par des centaines de personnes, sont très mal équipées pour de protéger du feu. Il est encore temps de prévenir ce genre de sinistre.
N.R.

Top secret | A suivre... | Les lauriers de l'Hebdo | A l'index | A l'emporte pièce