Tananarive

Bongolava : Tsiroanomandidy : la population a besoin de routes

Mercredi 3 Août 2011

Bongolava : Tsiroanomandidy : la population a besoin de routes
La migration vers les zones rurales productives devrait être encouragée par l’Etat, affirme Rakotoarimanana Rado, immigrant dans le Bongolava depuis des années.

La région du Bongolava, dans le moyen-ouest de Madagascar, s’étale en effet sur des terres volcaniques fertiles. Tout y pousse, affirme Rakotoarimanana Rado. Ce qu’il faut, c’est assurer la sécurité des habitants, et développer le réseau routier.

Il y a 20 ans, la migration avait été promue à travers le Génie Rural, rappelle Rakotoarimanana Rado, qui réside dans le fokontany d’Ankarahara. La localité fournit 500 t de paddy par an pour Antananarivo, relève-t-il.

Bien qu’isolé, le fokontany compte 3 rizeries et 5 épiceries importantes. Les gens ont la volonté de cultiver, mais les routes sont nécessaires pour exporter les récoltes, a ajouté Rakotoarimanana Rado.

N.R.

Tananarive | Diego-Suarez | Fianarantsoa | Majunga | Tamatave | Tuléar