Chronique

De l’information en temps de crise….

Lundi 1 Août 2011

Le rôle des médias s’avère primordial en tous temps, et davantage en temps de crise. En effet, un mot, une phrase, un nom, un titre à la Une, et tout peut arriver !

Force est de constater que le développement des médias à Madagascar a toujours été lié à celui d’une crise. En 1991, ce fut l’introduction des radios privées, avec la naissance clandestine (d’abord) de la Radio Feon ’ny Vahoaka (RFV). Celle-ci aura duré cinq années avant de péricliter.


Raliarison Jean Victor, journaliste chevronné et parmi les fondateurs de la RFV tient d’ailleurs à marquer l’événement. La RFV avait été créée pour diffuser d’autres informations que celles de la Radio Nationale Malgache (RNM) alors sous la coupe du pouvoir de Didier Ratsiraka, à l’époque.

Puis lors de la crise de 2002, les stations (radio et TV) du groupe MBS (Madagascar Broadcasting) de Marc Ravalomanana nous diffusaient un show quotidien des animations de la Place du 13 Mai. Il y avait eu également la connivence de nombreuses stations privées, avec la RNM , dans le cadre des veilles de nuit. Les chaînes de radio de la Capitale émettaient un programme similaire, capté à partir de la RNM, et dénommé "Radio miara-manonja".

En 2009, la crise a carrément été déclenchée (en apparence) par la fermeture, par le régime de Marc Ravalomanana, d’une station de télévision privée, Viva, appartenant à Andry Rajoelina. Et jusqu’à aujourd’hui, les médias audiovisuels continuent de distiller des informations plus ou moins objectives, avec l’appui d’une presse écrite de plus en plus étoffée. Plus de 200 stations radio dans Madagascar, et à Antananarivo, près de 30 titres quotidiens…

Ajouter à cela le développement entretemps du multimédia, la presse on line, et l’on peut imaginer le lot de vraies fausses nouvelles ou de fausses vraies nouvelles que le citoyen lambda "ingurgite" chaque jour… Gare à l’indigestion !
De l’information en temps de crise….

Le rôle des médias s’avère primordial en tous temps, et davantage en temps de crise. En effet, un mot, une phrase, un nom, un titre à la Une, et tout peut arriver !

Force est de constater que le développement des médias à Madagascar a toujours été lié à celui d’une crise. En 1991, ce fut l’introduction des radios privées, avec la naissance clandestine (d’abord) de la Radio Feon ’ny Vahoaka (RFV). Celle-ci aura duré cinq années avant de péricliter.

Raliarison Jean Victor, journaliste chevronné et parmi les fondateurs de la RFV tient d’ailleurs à marquer l’événement. La RFV avait été créée pour diffuser d’autres informations que celles de la Radio Nationale Malgache (RNM) alors sous la coupe du pouvoir de Didier Ratsiraka, à l’époque.

Puis lors de la crise de 2002, les stations (radio et TV) du groupe MBS (Madagascar Broadcasting) de Marc Ravalomanana nous diffusaient un show quotidien des animations de la Place du 13 Mai. Il y avait eu également la connivence de nombreuses stations privées, avec la RNM , dans le cadre des veilles de nuit. Les chaînes de radio de la Capitale émettaient un programme similaire, capté à partir de la RNM, et dénommé "Radio miara-manonja".

En 2009, la crise a carrément été déclenchée (en apparence) par la fermeture, par le régime de Marc Ravalomanana, d’une station de télévision privée, Viva, appartenant à Andry Rajoelina. Et jusqu’à aujourd’hui, les médias audiovisuels continuent de distiller des informations plus ou moins objectives, avec l’appui d’une presse écrite de plus en plus étoffée. Plus de 200 stations radio dans Madagascar, et à Antananarivo, près de 30 titres quotidiens…

Ajouter à cela le développement entretemps du multimédia, la presse on line, et l’on peut imaginer le lot de vraies fausses nouvelles ou de fausses vraies nouvelles que le citoyen lambda "ingurgite" chaque jour… Gare à l’indigestion !

N.R.

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar