Brèves Madagascar

Des représentants de la presse internationale à Madagascar préoccupés

Samedi 5 Janvier 2019

Lors du rassemblement du 03 janvier 2019 des partisans de Marc Ravalomanana, les responsables ont diffusé des vidéos et des photos sur l’écran géant, baptisé « écran méchant » sur Facebook. Sur l’écran géant, on a vu une journaliste de Radio France Intenationale accusée d'avoir véhiculé de fausses informations . C’est suite à cela que des représentants de la presse internationale à Madagascar ont sorti un communiqué dont voici le contenu.

“Nous, représentants des médias internationaux à Madagascar, exprimons notre vive préoccupation après que des propos diffamatoires ont été tenus sur scène lors du rassemblement du 3 janvier 2019, place du 13 mai à l’encontre de notre consœur Laëtitia Bezain, correspondante de Radio France Internationale.

Attaquer ouvertement cette journaliste lors d’un rassemblement politique, en diffusant son visage sur un écran géant en l’accusant de mensonges devant une foule, est totalement inadmissible. Ces accusations publiques infondées auraient pu la mettre en danger physiquement au moment des faits et constituent une sérieuse entrave à l’exercice de son métier.

Depuis son arrivée en février 2017, notre consoeur a toujours effectué son travail avec professionnalisme et honnêteté intellectuelle afin de rendre compte fidèlement de l’actualité du pays. Si des responsables politiques estiment qu’elle a commis une erreur ou tenu d’éventuels propos diffamatoires, un code de la communication et des recours légaux existent. Nous ne saurions accepter qu’une journaliste soit jetée en pâture au public sans autre forme de procès.”


Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar