Diego-Suarez

Diana : Nosy Be : le parti Matsilo préconise la réouverture du CNRO

Vendredi 13 Mai 2011

Durant sa tournée régionale, le parti Rodobe Matsilo de Ranjivason Jean Théodore procède à la rencontre de ses membres locaux et analyse les problèmes de la population. A partir de ces examens, la formation préconise des solutions.

Dans le cas de Nosy Be, où le parti politique se trouvait cette semaine, la réouverture du CNRO - Centre National de Recherche Océanique - entre autres fait partie des solutions suggérées. En effet, les difficultés rencontrées par la population de l’île aux parfums sont de trois sortes, selon les explications de Ranjivason Jean Théodore.

Tout d’abord, la question du chômage, ensuite, les difficultés des parents pour éduquer leur enfants, et enfin, l’accès à une formation plus poussée pour les élèves. A partir de ces problèmes identifiés, le Rodobe Matsilo a suggéré que le CNRO soit à nouveau activé, de manière à permettre aux jeunes d’y bénéficier de formation avancée et spécialisée.

De plus, l’apprentissage et la pratique d’agriculture et d’élevage doivent avoir lieu, car actuellement, les légumes et autres denrées agricole proviennent de la « Tanibe » ou de Madagascar. Le parti a indiqué qu’il est prêt à œuvrer en faveur de la population, en prenant contact sur ces points avec les autorités locales ou nationales.

La tournée du parti dans le nord malgache s’est poursuivie à Ambanja et se terminera demain à Antsohihy.
N.R.

Tananarive | Diego-Suarez | Fianarantsoa | Majunga | Tamatave | Tuléar