Brèves Madagascar

Éducation nationale : les élèves pris en otage

Mercredi 6 Juin 2018

Les enseignants dans les établissements publics ont décidé de renforcer leur grève. Malgré les avertissements du Ministère de l’Éducation Nationale, les enseignants dans la capitale n’ont pas rejoint leurs postes respectifs.

Les lycées, les CEG et les EPP ont été déserts depuis le début quelque temps. Les enseignants réclament l’amélioration de leur condition de travail. Ils revendiquent ainsi la hausse des différentes indemnités comme celle de craie, de logement, mais également l’alignement de la grille indiciaire. Cette semaine, les épreuves sportives de l’examen au BEPC ont été annulées et reportées sine die. Mais les enseignants de rassurer les parents qu’il n’y aura pas d’année blanche. Les échéances prévues pour les examens officiels seront respectées. Est-ce que les élèves arriveront-ils à suivre le rattrapage ?
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar