Infos Diaspora

Football: Comment un match de football est-il truqué ?

Samedi 2 Novembre 2019

Les matchs truqués sont récurrents dans le sport en général et le football n’en fait pas exception. A plusieurs reprises des sanctions ont été prononcées à l’encontre des personnes indélicates qui se sont adonnées à cette pratique qui n’honore guère le sport, encore moins le football. Des petites nations aux grandes de football, toutes sont concernées. Des joueurs sont mêmes épinglés. Comment peut-on truquer un match de football ?

Une bonne organisation d’abord

Truquer un match, n’est pas chose aisée. Il faut une bonne organisation autour afin d’être sûr des personnes qui vous entourent dans cette magouille. Il faut être sûr de celui qui reçoit l’information. Dans un premier, il faut associer une bonne partie des joueurs ou les joueurs influents du club. Le gardien de but, le capitaine ou encore les défenseurs centraux sont ainsi sollicités pour la plupart du temps. Pour réussir le coup, il faut également associer les anciens joueurs du club, des joueurs qui sont proches de la retraite ou d’autres personnes qui connaissent bien non seulement le fonctionnent et l’organisation d’un match, mais qui maitrisent aussi bien l’équipe. Ces personnes sont ceux qui auront la responsabilité d’informer les joueurs de ce qui se trament.

Un service non gratuit

Le trucage d’un match ne se fait jamais gratuitement. C’est toujours un service payant. Personne ne voudra prendre un tel risque pour rien du tout. Les organisateurs ou l’organisateur principal doit mettre le prix fort pour réaliser son ‘’vœu’’. Dans la majeure partie du temps, il s’agit d’un paiement en argent. La première partie de cette somme se paie avant le ‘’travail’’ et la seconde après son exécution. D’autres ententes peuvent être faites. Mais la discrétion est toujours de rigueur. Des mesures importantes sont prises pour ne laisser aucune trace de ce qui se fait. Les paiements sont donc effectués en espèce afin de ne laisser la moindre trace ou des preuves de la transaction. Le grand gagnant de cette histoire est surement le grand patron à l’origine. Le cas de Wilson Raj Perunal en est une illustration parfaite. Ce singapourien avait écopé de 4 ans d’emprisonnement en 1995 pour avoir truqué des matchs. Mais cela ne l’a pas empêché de recommencer à sa sortie. S’il ne gagnait rien va-t-il prendre un risque à nouveau ? En 2011, il l’a recommencé en Finlande. Cette fois-ci, c’est deux ans qui lui a été infligé. En 2014, ce dernier a fait sortir un livre dans lequel il raconte
ses exploits. Il a avoué en effet qu’il a truqué des matchs à la coupe du monde et aux JO de 1996 et de 2008.

Plusieurs matchs soupçonnés

Selon des informations relayées par plusieurs médias, de 2008 à 2011, 680 rencontres environ ont été truqués dont 380 en Europe. Des matchs de la Coupe du monde et de l’UEFA Champions League sont aussi indexés. Ils auraient fait l’objet de cette pratique malsaine. L’objectif du trucage qui illégal faut-il le rappeler est de gagner des paris sportifs. La situation financière de certains joueurs fait aussi qu’ils s’y adonnent.
Mais des mesures sont prises par les ligues, les fédérations afin d’éradiquer ce fléau du monde sportif en général et du football en particulier. Les différentes confédérations et unions de fédérations posent également des actes en ce sens.
N.R.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar