Infos Diaspora

Gréoux-les-Bains : ils ont pédalé pour électrifier un lycée malgache

Mardi 11 Septembre 2018

Robert et Véronique Douillet ont parcouru plus de 3000 km à vélo


Veronique Douillet - PHOTO M.-N.P
Veronique Douillet - PHOTO M.-N.P
C'est pour permettre l'électrification du lycée de brousse d'Ampasipotsy que Véronique et Robert ont parcouru plus de 3000 km soutenus par les amis d'ASAM Provence.

L'aventure est près de se terminer. Robert et Véronique Douillet ont entamé le 13 juillet un vaste périple à vélo qui les a menés de Belgique à la Suède en passant par la Hollande, l'Allemagne et le Danemark. Beaucoup de personnes ont suivi leur trajet sur Facebook où Véronique leur contait leur voyage : le 29 juillet, un gros orage les surprenait en Allemagne ; le 3 août, la barre des 1 000 kilomètres était franchie ; le 7 août, ils étaient au Danemark.

Le retour est proche. La moisson est belle : 2 000 euros ont été récoltés, grâce aux dons de tous ceux qui ont voulu les aider, et cet argent permettra l'électrification du lycée d'Ampasipotsy à Madagascar, à 200 kilomètres d'Antatanarivo. "Nous avons vu de très beaux paysages et rencontré de très belles personnes, raconte Véronique. C'est le rêve de voyager à vélo dans ces pays : la Hollande est le paradis du vélo, le pays est traversé d'innombrables pistes cyclables. En Allemagne, nous avons beaucoup aimé l'île de Pellworm, autonome en énergie renouvelable, et qui vit grâce à la pêche et à l'agriculture biologique : les moutons paissent dans les prés salés et font, paraît-il, le régal des meilleures tables des restaurants français. Le Danemark est peu peuplé ; partout la blondeur des champs de blé se marie avec le bleu du ciel et de la mer ; on a adoré !. En Suède, nous sommes accueillis par des amis chaleureux. Nous avons tous les deux plus de 1500 kilomètres au compteur..."

Avec cet argent, le lycée d'Ampasipotsy pourra être électrifié

Pendant que Véronique et Robert arpentaient à vélo ces régions du nord de l'Europe (où il faisait presque aussi chaud qu'en France), Sophie et Volo descendaient le long du Rhône et Maxime, un jeune Vinonais, pédalait en Corse avec sa famille. Tous ces kilomètres étaient "achetés" sur le site d'Asam Provence un euro le kilomètre.

Avec cet argent, le lycée d'Ampasipotsy pourra être électrifié, ou du moins, son électrification pourra être mise en route. "Un grand merci à tous ceux qui nous ont soutenus. Leur participation nous a vraiment encouragés quand la route devenait longue ou quand on avait le vent du Nord dans le nez" confie Véronique.

Il est encore possible d'adresser un chèque de soutien à Asam Provence, 586 avenue de la République- 83 560 Vinon-sur-Verdon. Un reçu fiscal sera adressé en retour.
N.R.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar