Les lauriers de l'Hebdo

Hanitra Razafimanantsoa : la battante...

Samedi 20 Août 2011

Requinquée par la libération de l’un de ses clients, Me Hanitra Razafimanantsoa, avocate attitrée des trois mouvances, entend poursuivre la lutte. Après la sortie de prison du Colonel Ralitera Andrianandraina, Me Hanitra Razafimanantsoa a réitéré l’objectif principal du mouvement de contestation au Magro Behoririka. Il s’agit du retour sans condition de Marc Ravalomanana au pays. Et pourquoi pas un nouveau mandat à la présidence de la République?

Armand Tazafy : la transparence

La directeur général des impôts, Armand Tazafy, joue à fond la carte de la transparence. Il vient de préciser que les recettes fiscales au second trimestre n’ont pas atteint les prévisions établies. Les réalisations étaient de 93% alors qu’au premier trimestre les recettes fiscales avaient dépassé de 3% les projections. Cette légère baisse de régime, selon Armand Tazafy, vient du ralentissement des activités économiques qui affectent le niveau des investissements.

Alain Razafimbelo : sur le terrain

Le ministre des travaux publics, Alain Razafimbelo aime les visites inopinées sur les chantiers routiers. De cette manière, il a pu se rendre compte de la dégradation d’un tronçon de la Route nationale 34 entre Miandrivazo et Malaimbandy. Alain Razafimbelo a interpellé des ingénieurs de la société China Railways sur cette situation. La RN 34 vient d’être réhabilitée il ya deux ans et voilà qu’on constate déjà des problèmes techniques.

Sitram-Ecoprim : Edgard Razafindravahy gagne son procès

Le tam-tam médiatique orchestré par Lalatiana Rakotondrazafy dans le conflit qui oppose Edgard Razafindravahy aux héritiers Razafimahaleo sur les sociétés Sitram et Ecoprim aura été vain. Le tribunal du commerce vient de rendre son verdict. Clair et sans équivoque. Il refuse le droit à l’information sur la vie des deux sociétés sus-mentionnées aux héritiers Razafimahaleo. Le tribunal de commerce a jugé recevable l’opposition formulée par Edgard Razafindravahy à cette ordonnance sur requête délivrée aux héritiers de Herizo Razafimahaleo, anciens propriétaires de ces deux sociétés. En clair, Edgard Razafindravahy reste et demeure l’unique propriétaire de Sitram et Ecoprim.

Cette affaire a pris une connotation politique dans la mesure où Edgard Razafindravahy préside actuellement la Délégation spéciale de la commune urbaine d’Antananarivo. Il est pressenti pour être un candidat à la maire d’Antananarivo. De nombreux observateurs ont souligné que cette affaire montée de toutes pièces n’a été fomentée que pour le dénigrer sur le plan politique face à son succès dans la gestion de la capitale.
N.R.

Top secret | A suivre... | Les lauriers de l'Hebdo | A l'index | A l'emporte pièce