Infos Diaspora

La conférence du Terak'Andriantompokoindrindra s'est déroulée le 18 mars 2017

Mardi 21 Mars 2017

L'Association Terak'Andriantompokoindrindra a organisé samedi 18 mars une réunion d'information suite au passage à Paris des membres de son bureau Christian RAZAFINDRAVAH (son président) et RATSIMBA Francis (Président de commission).

L'ordre du jour de cette réunion s'articulait sur trois points: le rapport d'activités du teraka: la mise en place du nouveau bureau, le rôle de l'association Teraka et les actions menées depuis l'installation du nouveau bureau. Dans un second temps, les deux présidents ont donné des informations sur le tragique incendie du Rova d'Ambohimalazabe survenue le 10 janvier dernier. Enfin était évoquée la réhabilitation du Rova: les actions immédiates et les travaux envisagés.

Les membres du Teraka ont cité les nombreuses actions menées depuis 2013 dont notamment le gardiennage du Nécropole en mai 2014, la réouverture de la dentisterie d'Ambohimalaza suite à la réhabilitation du matériel financée par l'association, la construction d'un portail à l'entrée du Nécropole d'Antampon'Ambohimalaza en juillet 2015, la délimitation de la parcelle d'Ambohimalazabe par un géomètre en décembre 2015 de même que la parcelle Andempombe, le reboisement en février 2016, la réhabilitation du portail traditionnel en août 2016...

S'agissant de l'incendie du Rova d'Ambohimalazabe, les membres du bureau du Teraka ont confirmé qu'il s'agissait bien d'une main criminelle. Le feu ayant été aperçu par la population dans la soirée, attisé par le vent ce dernier a ravagé en peu de temps le Trano Manara ou la petite maisonnette surplombant le caveau de l'Ancêtre. A ce jour aucune piste tangible des criminels mais une plainte contre X a été déposée auprès des autorités.
Notons tout de même ici que de nombreux Rova ont subi le même sort ces dernières années: dont celui d'Ambohidratrimo, Ambohimasina, Antongona...

Après cet incident la réhabilitation du Rova a été organisée. Dès le 14 janvier les natifs d'Ambohimalaza se sont réunis, puis il y a eu des consultations diverses pour les achats de matériels et il a été décidé que le Rova d'Ambohimasina sera également réhabilité avec le Rova d'Ambohimalazabe.
Totalement transparents les membres du bureau du Teraka ont détaillé les coûts de construction de chaque Rova qui est de 4 millions d'ariary.



La présentation était suivie d'échanges (questions-réponses) durant laquelle les deux présidents ont essayé de répondre le plus clairement possible aux questions des invités. Le sujet sur le gardiennage du patrimoine fut longtemps évoqué étant donné l'incendie du Rova et plus récemment la profanation d'un tombeau. Notons que la suspension du gardiennage du Nécropole datait de l'Assemblée Générale de décembre 2016 l'association n'ayant pas pu subvenir aux salaires des gardiens.

Avant le pot de fraternité préparé par l'association Ambohimalaza Aty Andafy (AAA) avec la contribution de tous, le président du Terak'Andriantompokoindrindra a remercié les deux associations d'Ambohimalaza: AAA et Ambohimalaza France ainsi que le site Madaplus.info pour l'organisation et la communication.

Christian Razafindravah a également invité les natifs d'Ambohimalaza à prendre leur responsabilité et s'acquitter de leur devoir envers leur "Tanindrazana".
A ce propos, des questions sur la manière d'aider l'association ont été évoquées par l'assistance; pour cela les deux présidents privilégient le virement bancaire sur le compte de l'Association à Madagascar.


A la demande de plusieurs personnes présentes, l'association Terak'Andriantompokoindrindra a décider de lancer un pot commun auprès des natifs d'Ambohimalaza en France et de leurs sympathisants afin de l'aider dans les actions qu'elle mène pour réhabiliter et protéger notre patrimoine commun.
Restez connectés le lien du pot commun sera communiqué ici dans peu de temps.
C. R.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar