Brèves Madagascar

Le PRM qualifie l’évènement de samedi d’une tentative de coup d ‘État

Lundi 23 Avril 2018

Après les événements de samedi, le premier ministre Olivier Mahafaly et le président du Senat Rivo Rakotovao ont fait une déclaration chacun. Les deux hommes ont affirmé que l’État est ouvert au dialogue et n’utilisera plus les forces de l’ordre pour en faire une répression. Ils adressent également leurs condoléances à la famille des victimes.
De retour de l'étranger le Président de la République s’est adressé hier à la population.

Le président de la république malgache a commencé son intervention d’hier, par adresser ses condoléances aux familles des victimes, tuées lors de cet événement et un prompt rétablissement aux blessés. « Ce qui s’est passé samedi, est une forme de coup d’État» dixit Hery Rajaonarimampianina. Selon toujours ses dires, Madagascar a déjà enduré des crises successives et cela a tout simplement désavantagé la grande île. Il met en garde les « fauteurs de troubles» et de continuer qu'Il ne faut pas sacrifier les 22 millions de Malgaches. Les forces de l’ordre seront toujours là pour veiller à ce que la Démocratie ne soit pas bafouée selon toujours celui-ci . Enfin, il a adressé un mot pour les journalistes, rappelant qu’ils mènent une mission sainte et qu’ils ont un rôle d’éducateur de la population. Cette intervention du Président de la République diffère de celles du premier ministre et du Président du Senat qui appelle au dialogue.

Dimanche, une veillée mortuaire a dû se faire au parvis de l’Hôtel de Ville, mais le lieu a été investi de bon matin par les forces de l’ordre. Les députés ont accompagné la famille à l’enterrement de ce qu’ils appellent « Martyr».

Retrouvez le lien de la présidence de la république malgache:
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar