Brèves Madagascar

Le SECES se veut être un intermédiaire pour un processus de réconciliation

Vendredi 27 Avril 2018

Le SECES se veut être un intermédiaire pour un processus de réconciliation
La situation actuelle au pays inquiète le SECES, Syndicat des enseignants chercheurs et chercheurs enseignants, avec les manifestations qui pourraient engendrer des arrêts temporaires des cours voire une année blanche.

Ainsi, ce syndicat propose le dialogue pour une réconciliation, mais il ne s’est pas prononcé pour ou contre la manifestation comme plusieurs association ou syndicat qui se positionnent face à la situation. Le SECES de dire qu’il est contre l’utilisation des forces de l’ordre pour en faire une répression de la population malgache. Ainsi, il est primordial, selon toujours les syndicats, de trouver un apaisement. Pour ce faire, tous les acteurs doivent être réconciliés afin d’éviter une nouvelle crise qui va encore sanctionner, nons seulement l'éducation mais, plusieurs domaines et par la suite enlisera Madagascar dans une pauvreté extrême.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar