Les lauriers de l'Hebdo

Pierrot Rajaonarivelo : allocation équitable...

Samedi 9 Juillet 2011

La bataille pour les sièges continue de plus belle. Le président du Mouvement pour la démocratie à Madagascar, Pierrot Rajaonarivelo suggère que les places disponibles dans les institutions de transition soient équitablement reparties entre les blocs politiques signataires de la feuille de route. Pour le moment, les adhérents à la feuille de route éprouvent des difficultés à se partager le gâteau. L’éventuelle entrée des Trois mouvances va compliquer la répartition.

James Ramarosaona contre-attaque

Le souhait émis par Dolin Rasolosoa de chapeauter la Commission éléctorale nationale indépendante allait faire des vagues. La première réaction est venue de James Ramarosaona, membre de l’entité remise en cause par le Congrès supérieur de la transition. Pour ce dernier, cette nouvelle structure n’est pas prévenue par la feuille de route. Elle serait budgétivore et il n’est pas certain que les opposants irréductibles au régime transitoire l’adoptent.

Mialy Rajoelina : charme et générosité

Ses photos s’arrachaient comme des petits papins de la réunion politique initiée par la SADC. Le charme de Mialy Rajoelina a conquis les Botswanais. De retour au pays, l’épouse du président de la Haute autorité de la transition revient à ses préoccupations. Aider ceux qui vivent dans la précarité à travers l’Association Fitia. Elle était dans une commune enclavée du district de Association Fitiapour soutenir des écoliers d’une école publique.

Nomena Andrianirina : le nageur de l’avenir

Il pourrait être celui qui sauvera la natation malgache du gouffre actuel. Lui, c’est Nomena Andrianirina âgé de 13 ans. Licencié au club Mouffia Aquatik de l’île de la Réunion, notre jeune nageur a pu participer au championnat de France chez les benjamins les 18 et 19 juin à Tarbes. Au terme de cette prestigieuse compétition, Nomena a réalisé quatre nouveaux records de Madagascar.

Le premier sur 200m quatre nages (2’34’’72), le second sur 100m nage libre (1’04’’87), le troisième sur 50m dos (33’51) et le quatrième sur 50m papillon (30’’31). Nomena est donc sur une belle lancée pour prétendre évoluer au plus haut niveau. Malgré une 53 place sur les 160 benjamins français, Nomena a effectué une belle saison en enregistrant 24 seconds de Madagascar.
N.R.

Top secret | A suivre... | Les lauriers de l'Hebdo | A l'index | A l'emporte pièce