Infos Diaspora

Quels espoirs pour les Barea Madagascar pour la CAN 2021 ?

Lundi 20 Janvier 2020

Photo par KelvinStuttard, CC0 /Le ballon rond fait vibrer Madagascar tout entier
Photo par KelvinStuttard, CC0 /Le ballon rond fait vibrer Madagascar tout entier
Nous ne sommes peut-être qu’en début d’année 2020 mais tous les regards sont d’ores et déjà tournés vers la CAN 2021. Il faut dire que le plus grand tournoi de football du continent africain va vite faire son retour. Alors que la dernière Coupe d’Afrique des Nations a été organisé en juin et juillet 2019 en Egypte, il vient en effet d’être officiellement annoncé que la CAN 2021 se déroulera au Cameroun, du 9 janvier au 6 février 2021. L’annonce de la tenue du tournoi en hiver plutôt qu’en été était pressentie pour éviter à la saison des pluies]b et ainsi offrir aux joueurs comme aux spectateurs de meilleures conditions météorologiques.

Une autre raison pourrait aussi expliquer ce décalage du tournoi : la FIFA a récemment annoncé son intention de lancer une nouvelle formule de la Coupe du monde des clubs, avec une édition élargie à 24 équipes qui devrait se dérouler entre le 17 juin et le 4 juillet 2021, soit en plein dans le créneau normalement dévolu à la CAN. Quelles soient les raisons officielles ou officieuses, vous l’aurez compris, dans un an tout pile, nous seront en pleine CAN. Quelles chances ont les Barea Madagascar de s’imposer dans la compétition ? On fait le point.

Une CAN 2019 plus que réussie

Au cours de l’édition de la CAN 2019, la toute première à laquelle les Barea Madagascar participaient, ces derniers ont fait forte impression, comme en atteste le fait que les Barea Madagascar viennent d’être nommés troisième meilleure équipe africaine de l’année 2019. Dès son premier match dans le tournoi, l’équipe malgache a marqué son premier point en réalisant un match nul contre la Guinée. Lors de son deuxième match, l’équipe faisait encore mieux en remportant la partie contre le Burundi grâce à un but de Marco Ilaimaharitra. Pour son dernier match dans sa phase de poule, la grande forme des Malgaches était confirmée grâce à une autre victoire, contre le Nigéria cette fois. Dès lors, l’équipe avait la fierté de se qualifier pour la suite de la compétition en étant premier de son groupe pour sa toute première participation au tournoi. Finalement, c’est en quart de finale que le parcours des Barea Madagascar s’est interrompu suite à une défaite face à la Tunisie. Plutôt impressionnant pour une équipe qui n’avait jamais réussi à se qualifier pour la compétition jusque-là, non ?

Photo par Mika Sarry /Nicolas Dupuis, le coach de l’équipe nationale
Photo par Mika Sarry /Nicolas Dupuis, le coach de l’équipe nationale

b[De beaux espoirs pour 2021]b

Dans ce contexte, on peut se dire que les Barea Madagascar, qui gagnent systématiquement des places chaque année depuis 2016 dans le classement FIFA, ont toutes les cartes en main pour réitérer l’exploit l’an prochain, en réussissant, qui sait, peut-être même à se qualifier pour la demi-finale voire la finale. Alors, c’est sûr, la compétition promet d’être acharnée, avec quelques équipes comme l’Algérie (actuel champion), le Sénégal (finaliste), l’Egypte, le Cameroun, le Ghana, le Nigeria ou encore la Côte d’Ivoire qui font chaque année ou presque figure de favoris. Mais l’une des forces de l’équipe malgache, c’est le fait que l’équipe en place devrait sensiblement rester la même d’ici la CAN 2021.

L’entraîneur Nicolas Dupuis, en place depuis 2017, est bien placé pour rester, tout comme une grande majorité des joueurs. Quelques doutes subsistent tout de même pour certains joueurs, comme par exemple Lalaina Nomenjanahary, âgé de 33 ans. De son côté, Faneva Andriatsima a officiellement pris sa retraite internationale. Aussi, cette saison, Thomas Fontaine et Jérémy Morel (qui a lui-même 35 ans), les deux internationaux malgaches qui évoluaient en Ligue 1 la saison passée semblent quelque peu chercher leur place, en ayant tout deux débarqué dans un nouveau club. Alors, certes, ils sont loin de faire partie des serials buteurs de la première ligue française mais, après tout, leur rôle se joue surtout en défense et, d’autre part, ils en veulent. En cela, ils ont encore quelques mois pour rassurer sur leur forme.

Quel bilan pour les premiers matches de qualification ?
Le bilan actuel de la sélection malgache est très positif : entre 2017 et 2019, l’équipe a joué 23 rencontres en compétition internationale, avec 15 victoires pour 4 matches nuls et 4 défaites seulement. Le compte est plutôt bon, non ? Le prochain match de qualification de l’équipe nationale se déroulera le 31 août prochain, face à l’Ethiopie. En attendant, les malgaches ont d’ores et déjà remporté leurs deux premiers matches de qualification : le premier face à l’Ethiopie, justement, 1 à 0. L’autre face au Niger, remporté haut la main 6 à 1 avant que les joueurs ne retournent chacun dans leurs clubs. Dans ce contexte, difficile d’être pessimiste quant à l’avenir de cette belle équipe qui, on l’espère, saura encore créer la surprise au cours des mois et des années à venir !
N.R.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar