Brèves Madagascar

Rapport des députés de l’opposition : une personne aurait été tuée

Samedi 21 Avril 2018

Depuis hier, les députés de l’opposition ont commencé leur installation pour le rapport à la population de ce jour, mais les forces de l’ordre y étaient déjà présentes en masse aussi.

Ils ne sont pas revenus sur leur décision de faire un rapport à la population malgré les menaces d’arrestation du préfet de la préfecture d’Antananarivo. Tôt ce matin, les forces de l’ordre ont envahi l’avenue de l’indépendance et ont empêché les députés de rejoindre l’Hôtel de Ville. Mais elles ont tout fait également pour disperser l’innombrable foule qui était venue sur place à l’occasion de ce rapport. Les bombes lacrymogènes ont retenti à Analakely, mais pas que cela, des balles réelles auraient été tirées par les forces de l’ordre, résultats : un mort, et plusieurs blesses et bon nombre de personnes seraient tombées dans les vapes.
À l’heure à laquelle nous écrivons, selon les informations que nous avons reçues, ceux qui ont voulu entendre le rapport ont pu franchir le barrage des forces de l’ordre. Les organisateurs ont pu réinstaller les sonorisations pour que le rapport puisse avoir lieu.


Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar



Les plus lus