Infos Diaspora

Refondation – Le parti ADN présente son ouvrage sur le fédéralisme « sahaza »

Mercredi 8 Mars 2017

www.madaplus.info
www.madaplus.info
La refondation est une voie incontournable pour redresser le pays et parvenir à un développement durable. Cela passe par un changement de structure étatique. Dans un ouvrage présenté hier, le parti ADN expose le cheminement de la refondation nationale qu’il propose sur la base d’un État fédéral
« sahaza ».

www.madaplus.info
www.madaplus.info
Présenté officiellement hier, lors d’une cérémonie au dôme RTA à Ankorondrano, en présence de personnalités et journalistes, l’ouvrage qui compte 161 pages, est rédigé par Edgard Razafindravahy, chef de file national du parti ADN et son équipe.

Leur objectif est d’ « éclairer » les lecteurs et la population et les guider sur la voie de la refondation nationale. Une refondation qui « ne peut se faire sans changement de structure étatique », comme l’affirme l’ancien candidat à la présidentielle.
Le livre explique le cheminement sur la base de trois questions : « Pourquoi doit-on faire une refondation, à Madagascar Quelles sont les raisons qui empêchent le développement de Madagascar Comment procéder à la refondation par le biais d’un fédéralisme approprié ».

Ce livre sera bientôt disponible en France. Contactez pour cela contactfranceadn@gmail.com.

Une nation unique

www.madaplus.info
www.madaplus.info
Lors de la présentation du "Fanorenana ifotony – Federalisma sahaza : Nahoana Ahoana" Edgard Rzafindravahy a souligné que l’État fédéral « sahaza » ne remet nullement en cause le fait que Madagascar est « une nation unique». L'Etat fédéral sahaza implique une monnaie unique, une armée unique, un drapeau unique et une diplomatie unique, gages de « l’unité nationale » et qui prévaudront sur tout le territoire de Madagascar.
Dans cet ouvrage, le chef de file du parti ADN soulève que la situation actuelle de la Grande île prouve que le système d’État unitaire, appliqué durant ces deux cents dernières années, et notamment depuis 57 ans est inefficace. « Le fédéralisme ou le chaos », scande-t-il, pour rappeler que la refondation par le biais d’un système fédéral approprié permettra à Madagascar de s’extirper du bourbier de la pauvreté, du cercle vicieux des crises, de la corruption ainsi que de la mainmise d’une minorité nationale et étrangère sur ses ressources.

"Fanorenana ifotony – Federalisma sahaza : Nahoana Ahoana" traite les sujets les plus importants pour le développement de la Nation.

À partir de la base

« Seuls les Malgaches peuvent développer Madagascar et non pas les étrangers », c’est l’une des idées phares du fédéralisme « sahaza », que défend l’Arche de la nation. « Si nos richesses sont gérées comme il se doit, Madagascar atteindra l’autosuffisance économique », ajoute Rina Rasoava, membre du staff de la communication du parti ADN, dans son allocution d’hier. Il a ainsi expliqué les grandes lignes du livre Fanorenana ifotony – Federalisma sahaza : Nahoana Ahoana . Une entreprise qui ne pourra se faire, affirme-t-il, que par le biais de la refondation sur la base de la structure fédérale appropriée.

Les membres du parti ADN rappellent qu’à la base, l’idée de mettre en place une structure fédérale résulte de l'aspiration du peuple. « Le parti ADN a développé cette ligne, en réponse aux aspirations de la population locale recueillies durant ses multiples descentes sur terrain », soutient Rina Rasoava (15 régions visitées sur 22 depuis 1 an et demi et des dizaines de districts et centaines de communes).

Textes : Garry Fabrice Ranaivoson – Photos : Ihandry Randriamaro
N.R.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar