Brèves Madagascar

Vice-Président du CENI : le pouvoir exécutif doit respecter l’agenda présidentiel

Jeudi 23 Novembre 2017

Thierry Rakotonarivo
Thierry Rakotonarivo
Le pouvoir exécutif devrait respecter le calendrier préconisé par la Constitution portant l’agenda de l’élection présidentielle en 2018 pour éviter les troubles selon le vice-président de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) Thierry Rakotonarivo.

L’État a également la compétence d’avancer la tenue de l’élection d’après la Loi selon toujours le Vice Président de la CENI. Lui de continuer que la Société Civile, les politiciens de tout bord et la CENI également souhaitent que le gouvernement malgache ne tente pas de prolonger le mandat présidentiel. Il appréhende toute tentative de report de l’élection avec la situation actuelle. Le pouvoir exécutif devrait proclamer la période de 90 jours avant le jour du scrutin pour le premier tour. La détermination de cette date était toujours conformée à la Loi. Cela se rapporte à l’Article 47 de la Constitution. Le gouvernement malgache choisira une date entre le 25 novembre et le 25 décembre 2018 pour la tenue du premier tour de l’élection. Le gouvernement devra fixer son choix à l’intervalle de ces 26 jours hors dimanche.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar



Les plus lus